fbpx
Inserisci una parola e premi cerca

Le sentier vers le refuge Barbustel

Le sentier que nous allons parcourir part de Verrès. Pour le parcourir il faut alterner les pieds à la voiture et prendre son temps, puisque la journée toute entière st nécessaire. Il peut être parcouru de juin à octobre et la difficulté est E (excursionniste). Au cours de la randonnée, nous allons rencontrer la collégiale de Verrès, à la fin, le refuge Barbustel.

Pour arriver à la Prévauté de Verrès, il faut garer la voiture en face de la mairie et se diriger, à pieds, vers le centre du village. Ici, à gauche, sur Place René de Challand, des escaliers conduisent à l’église paroissiale, siège également du prévauté de Saint-Gilles.

L’ensemble de la paroisse comprend des bâtiments construits entre les XIème et XVIIIème siècles.

Le bâtiment principal en pierre apparente et le clocher adjacent furent bâtis en 1512 par le prévôt Charles de Challant.

La paroisse actuelle de Saint-Gilles fut, quant à elle, construite en 1775 sur les restes d‘une précédente église romane dont seul un petit clocher a été conservé. À cette occasion, le comte François Octave de Challant permit d‘allier la chapelle des Saints Georges et Maurice aux structures de l‘église précédente, à la demande du chevalier Iblet de Challant, qui voulait en faire un lieu de sépulture de la famille.

Les structures de cette chapelle – aujourd‘hui englobée dans l’église – sont encore bien visibles : à l‘extérieur avec la magnifique fenêtre trilobée en pierre travaillée que l‘on peut voir sur le mur tourné vers le village et à l‘intérieur grâce à la voûte gothique accolée en voile qui a été épargnée par les travaux effectués au 18e siècle. Le fresque qui devait surmonte l’autel est malheureusement assez abîmé mais visible ; la tombe est encore partiellement ensevelie et seul l’escalier peut se voir, bien que fermée par une feuille de plexiglas.

Il y a deux coins normalement non visibles : le premier se cache derrière le confessionnal central et il est une niche que la légende veut comme l’entrée d’un passage secret passant en dessous du torrent Evançon et arrivant au château. Bien plus probablement, il était seulement l’armoire à mur où les curés conservaient les planètes. Le deuxième coin caché est le baptistère, situé dans la pièce actuellement utilisée comme sacristie. Si la visite de l’église ne comporte aucun problème, celle de la prévauté doit être agréée par le curé, Giuseppe Busnardo, chanoine du Latran.

Retournés à la voiture, il faut s’adresser vers le chef-lieu de Champdepraz, au hameau de Fabbrica. En traversant le pont, nous passons en-dessous de l’arc signalant l’entrée dans le territoire du parc régional du Mont Avic. Sa surface dépasse les 5 hectares et il fut fondé en 1989. Il possède la plus vaste forêt de pins à crochets de la Vallée d’Aoste : elle entour le Lac de Servaz et touche presque les 1000 hectares et elle a été classée comme forêt à semis grâce à la qualité élevée des fustes !

De Fabbrica on remonte la Val Chalamy jusqu’à Veulla. On gare la voiture et, en amont de la chapelle, on prend le sentier 5C, qui est surmonté par la masse du Mont Avic. Il faut suivre le chemin qui traverse la plaine de Chevrère pour deux km, jusqu’à la clairière du Magazzino, bien signalée.
Le chemin continue, à gauche, dans la forêt, en amont du torrent Chalamy. On dépasse aussitôt le Lac Gelé et on monte vers l’alpe Serva desot.

Une fois arrivés à l’alpage serva desot , il faut prendre le sentier sur la gauche qui grimpe sans hésitations les résidus d’un ancien éboulement de pierres, désormais recouvert pas les arbres. Après quelques pas, nous allons traverse le ru Chevrère : il s’agit du canal d’irrigation agricole qui a sa source une centaine de mètres plus haut, en prenant l’eau du Torrent Chalamy. Maintenant le sentier monte avec décision, il passa à la base d’une paroi rocheuse et il prends alors à gauche, où il redevient plat. On traverse encore la forêt pour un bon trait, mais la détente de pins à crochets est interrompue par des détentes de pierres dites « clapéy ».

À la fin on arrive dans la combe du Lac de Servaz. Au cours de l’été, le lac est partiellement recouvert par le renoncule aquatique et il est l’habitat de la grenouille « temporaria ». Le lac, comme nous l’avons déjà indiqué, est entouré par une forêt de pins à crochets. Ici l’épicéa, très répandu au Val d’Aoste, est totalement absent à cause du sous-sol pauvre. Il faut côtoyer le lac sur la droite et travers un ruisseau confluent , puis monter. De cette façon nous arrivons à l’alpage en ruine Servaz Damon, très peu visible à cause des herbes hautes.

Nous sommes maintenant à 1835 mètres d’altitude, proches d’un grand rocher avec cloison à sa base.

La montée recommence dans le bois, désormais plus raide et débouche dans une petite vallée dont il y a normalement la possibilité d’apprécier le bel panorama du massif du Mont Rose qui débusque derrière le Mont Lyan. Malheureusement, la journée nuageuse nous a gâté la vue !

Un morceau de descente nous fait côtoyer des tourbières où nous avons la possibilité de voir des eriophoriums. Un pont en bois nous permet de traverser le torrent et nous montons le bref morceau de chemin qui porte à l’alpe Cousse, récemment rebâtie. Ici on peut prendre un moment de repos. Nous avons dépassé les 2000 mètres d’altitude et, encore une fois, le belvédère nous est interdit par un ciel gris plutôt que bleu.

Nous marchons encore en plaine à côté d’une aire marécageuse, nous passons à côté d’un dépôt souterrain (une « crotta ») et nous montons (toujours en suivant la signalisation dus entier 5C) sur un chemin creusé dans la pierre qui porte au Lac Blanc et au refuge Barbustel. Notre destination est à 2200 mètres.

En considération du fait que, enfin, les nuages n’abîment plus notre horizon, nous avons profité de la descente au lac Blanc et au lac Noir pour apprécier, enfin, un ample et beau panorama.

À ce moment, une halte est indispensable avant de prendre le chemin du retour pour revenir à la maison.

Un autre itinéraire nous attends bientôt !

Potrebbe interessarti:

© 2020 All rights reserved.