fbpx
Inserisci una parola e premi cerca

2003 – Rien qu’une vache – L’agritourisme Bagnod

Ce soir Rien qu’une vache vous présente, en plus des finales de l’éliminatoire de Valtournenche de la Bataille de reines, le travail d’une famille, les Bagnod, originaires de Challand, qui depuis quatre générations, en tant que locataires d’abord puis comme propriétaires, assurent la bonne marche de l’un des plus beaux alpages de la Vallée d’Aoste, la montagne de Mezzan à Ayas.

Un alpageavec un surface de 100 hectares, très particulier au sein de la réalitévaldôtaine, puisqu’il est le seul à conjuguer l’agritourisme aux activitéstraditionnelles liées à l’exploitation des pâturages, en s’appuyant sur destechniques d’avant-garde, comme la stabulation libre du bétail et la traitemécanisée qu’ils pratiquent dans un local réservé à cet effet.

RobertoBagnod est né il y a quarante-trois ans dans le Piémont où sa famille s’étaitétablie.

En ce tempslà, son père, Gino, n’avait pas d’autre choix que celui de quitter la valléed’Ayas. Et pour vivre de l’élevage, la seule solution possible était de louerune étable dans le Canavais.

Aujourd’hui c’est un homme qui a comblé tous ses désirs. Il est retourné travailler dans sa vallée où il a acheté l’alpage de ses rêves, juste au-dessus de Mandrou, le village où est née sa mère. Un alpage qu’il a transformé en exemple de comme l’agriculture de montagne peut se combiner au tourisme.

GinoBagnod, né en 1925, avait tout juste 21 ans lorsqu’il il a décidé de gérer unalpage. Sa première expérience il l’a vécue à Vasé, un alpage situé justement àAyas.

L’alpage de Mezzan est ainsi devenu une grande opportunité pour la famille Bagnod, une opportunité que tous ses membres, au prix de durs efforts, ont su valoriser au fil des ans. A’ partir de Gino qui, malgré ses 80 ans, ne renonce pas à accompagner les vaches au pâturage, jusqu’au fils aîné de Roberto, Christian, qui suit les différentes phases, du travail du lait, en passant par la maturation jusqu’à la commercialisation des produits.

L’une des particularités de l’alpage de Mezzan est d’être le seul, en Vallée d’Aoste, où les vaches sont suivies selon la méthode de la stabulation libre.

En plus del’agritourisme, l’autre point fort de l’exploitation agricole des Bagnod c’estle magasin où les produits de l’alpage sont directement vendus.

Mais àRoberto, auquel revient l’idée de construire à Mezzan un agritourisme pourmettre en valeur ses propres produits, ne manquent pas de projets. Et il a pourcela tout le soutien de sa famille.

A présentque l’on a connu l’expérience des Bagnod, leur histoire et leur volonté devivre au milieu des montagnes où cette famille si unie à ses racines, voyons cequi s’est passé dimanche dernier à Valtournenche où six reines ont remporté ledroit de participer à la grande finale des batailles.

Pour sa prochaine émission, Rien qu’une vache ? vous donne rendez-vous à lundi prochain et nous vous conduirons à Lillianes pour connaître un exemple parmi les plus récents de construction d’un alpage.

Potrebbe interessarti:

© 2020 All rights reserved.